La Micronutrition, une approche de la nutrition médicalisée adaptée à chacun…

La Micronutrition consiste à satisfaire les besoins en micronutriments de l’individu, par une alimentation diversifiée, associée si nécessaire à une complémentation personnalisée. Elle trouve ses fondements dans les recherches effectuées sur les liens avérés entre alimentation, santé et prévention.

Pourquoi la Micronutrition ?

La Micronutrition s’intéresse à l’impact des micronutriments sur la santé et vise à optimiser le statut en micronutriments de l’organisme de manière individualisée. Elle choisit donc de regarder les précieuses molécules qui se trouvent dans notre assiette et la façon dont notre organisme les utilise. Elle prend toute sa dimension aujourd’hui avec une alimentation qui se caractérise par l’augmentation de l’apport calorique au détriment de la densité en micronutriments. C’est ce qu’on appelle d’ailleurs « les calories vides ».

Les MICROnutriments : des composés MEGAimportants

Schématiquement, on retrouve dans nos aliments :

– des macronutriments qui fournissent l’énergie et la force nécessaires à l’organisme. Ce sont les lipides, les glucides et les protéines.

– des micronutriments qui ne jouent aucun rôle énergétique mais dont le rôle est fondamental pour le fonctionnement de l’ensemble des métabolismes. Ce sont les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels mais aussi les flavonoïdes, acides aminés, probiotiques …

Tous ces éléments donnent la valeur nutritionnelle de l’assiette.

La Micronutrition, une approche « pro » santé

L’industrie pharmaceutique a développé des médicaments qui sont très efficaces sur des symptômes ou sur des maladies installées : les antibiotiques, les anti-inflammatoires, les antidépresseurs, des “anti-tout”, qui certes sont actifs, mais ne participent pas à la régulation des perturbations physiologiques. L’organisme ne se défend pas qu’avec des “anti” mais aussi avec des “pro”. La Micronutrition permet de répondre aux agents stressants auxquels l’organisme est perpétuellement confronté.

Quels sont les postulats ?

Chacun est unique : nous n’avons pas le même métabolisme, ni les mêmes besoins. Il faut partir de l’individu et de son état de santé, et pas seulement de son assiette. Il est intéressant d’adapter l’alimentation d’un individu à son profil personnel. Une alimentation, même équilibrée, peut ne pas répondre de manière adaptée aux besoins spécifiques d’un individu.

Quels sont les champs d’application ?

Ils sont nombreux et s’intéressent à de nombreuses situations en consultation

 

La Micronutrition s’attaque de manière précise aux micro-carences. En effet, les vitamines, oligoéléments, fibres, acides gras essentiels, flavonoïdes, sont autant d’éléments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Un déficit en micronutriments a des répercussions directes sur le bien-être et l’état de santé.

De plus en plus de professionnels de santé (médecins, pharmaciens, diététiciens, naturopathes…) se sont formés à cette discipline médicale, à un moment de leurs parcours ou ils ont voulu élargir leurs possibilités de prises en charge.

Le micronutritionniste identifie les manques et propose une réponse nutritionnelle adaptée : le conseil alimentaire peut ainsi s’accompagner d’un conseil de compléments nutritionnels, véritables concentrés de tous ces éléments essentiels. L’objectif est de rétablir l’équilibre de l’organisme et d’améliorer le bien-être à long terme.

Les 4 principes de la Micronutrition 

  • Chacun est unique : nous n’avons pas le même métabolisme, ni les mêmes besoins.
  • Une prise en compte de l’individu et de son état de santé, et pas seulement de son assiette.
  • Une adaptation de l’alimentation d’un individu à son profil personnel.
  • Une alimentation, même équilibrée, peut ne pas répondre de manière adaptée aux besoins spécifiques d’un individu

extrait  source IEDM 2013