La Journée internationale sans régime dénonce les dangers associés aux régimes amaigrissants.

header-pageweb

 

Découvrez les différents outils de sensibilisation développés par ÉquiLibre (organisation canadienne) dans le cadre de la Journée internationale sans diète, que ce soit pour votre usage personnel ou pour distribuer dans votre milieu auprès de votre clientèle (ex. : centres de santé et de services sociaux, centres de femmes, milieux de travail, centres communautaires, etc.).

ÉquiLibre est fier de vous présenter l’édition 2015 de la Journée internationale sans diète, 
sous le thème :

 

PAS BESOIN DE SE PRIVER POUR BIEN MANGER!

Le piège de la privation et de la culpabilité

À l’heure actuelle, être insatisfait de son poids et chercher à le contrôler est presque devenu la norme, tout comme le fait de faire des régimes ou de se sentir coupable de manger certains aliments.

 

Selon un récent sondage:

  • 53% femmes ressentent de la culpabilité lorsqu’elles mangent;
  • 31% des femmes croient que bien manger implique de se priver des aliments qu’elles aiment.

 

Une partie du problème est sans doute dans l’interprétation même de ce qu’est bien manger. Bien manger ne se résume pas simplement à fournir des nutriments et de l’énergie à son corps. C’est aussi satisfaire tous ses besoins qui incluent stimuler ses sens, avoir du plaisir en savourant une variété d’aliments sans culpabilité, faire de nouvelles découvertes alimentaires, cuisiner, partager des bons moments en famille ou entre amis, etc.

 

Des affiches percutantes

Cette triste réalité et l’analyse des campagnes des années antérieures ont inspiré nos affiches de cette année. Nous les avons voulues provoquantes. Elles mettent donc en valeur deux aliments qui, pour beaucoup de femmes, sont synonymes de culpabilité.

 

Nous sommes conscients que les aliments présentés sur ces affiches ont une faible valeur nutritive. Or, ces images percutantes sont justement conçues pour piquer la curiosité et elles visent à sensibiliser la population aux pièges de la privation en abordant la déculpabilisation.

La privation n’est PAS la solution pour manger mieux ou contrôler son poids.
Au contraire, la privation mène souvent à l’excès, en plus de faire vivre de la frustration et de la culpabilité.

 

Ne tombez pas dans le piège!

 

EquiLibre vous rappelle que tous les aliments ont leur place dans une alimentation équilibrée: misez sur le PLAISIR plutôt que la culpabilité et la privation pour retrouver votre équilibre.

 

En savoir plus / article original   ici

0 Commentaire

Laissez une réponse