Volonté, habitudes, mental ?

Suivre un régime n’est pas qu’une question de volonté et d’habitudes alimentaires. Le mental n’est pas à négliger, de l’avis des psychologues.

 

Manger moins et faire de l’exercice s’avèrent indispensables pour mincir. Mais il est possible que ces deux recommandations ne suffisent pas à vous faire fondre. Pour atteindre votre objectif de perte de poids, vous pourriez devoir combattre également contre vos émotions responsables par exemple de vos pulsions alimentaires.

Selon une enquête américaine menée auprès de 1 328 psychologues diplômés aux Etats-Unis, 44 % des sondés pensent que « la compréhension et la maîtrise de ses comportements et ses émotions » sont essentielles pour contrôler son poids.

43% des psychologues interrogés considèrent « l’alimentation émotionnelle »comme une potentielle barrière à la perte de poids. Contrôler ses émotionsserait aussi efficace pour mincir que de « maintenir un programme d’exercice régulier », ajoutent-ils.

Pas de régime réussi sans aide extérieure ?
Voir un psychologue peut aider à faire face aux problématiques émotionnelles sous-jacentes à la prise de poids, répondent quasi à l’unanimité les psychologues sondés.

Ce nouveau sondage souligne l’importance d’une aide psychologique pour suivre un régime. Plusieurs études ont démontré l’efficacité du coaching d’un proche, d’un spécialiste, ou même d’une appli smartphone pour atteindre son objectif de poids.

 

Auteur : Emilie Cailleau Top Santé.com

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.